Tests logiciels: les métiers

Écrit par All4Test le .

Le test logiciel est désormais reconnu comme un métier ou une spécialité à part entière dans le monde de l'informatique.

Dans le but de professionnaliser et de mieux délimiter le cadre du test logiciel, le CFTL (Comité Français des Tests Logiciels) a développé des fiches représentatives des métiers, en France, proposant ainsi, des filières, ou plans de carrières pour les testeurs.

 

7 fiches de métiers, regroupées dans un référentiel, décrivent des spécifications, rôles, responsabilités, ainsi que les formations préalables ou les domaines d'exercices. Ceci permet aux entreprises, aussi qu'aux responsables ressources humaines à clarifier les profils des testeurs.

Voici donc les 7 profils type qui peuvent vous aider dans le recrutement:

Testeur (Bac+3)

Non analyste concepteur de tests, ce profil, souvent débutant se rencontre souvent en interne dans les entreprises. Exécutant les tests que des concepteurs ont écrits, il est notamment capable de remplir factuellement des fiches d'anomalies, d'utiliser l'outil de gestion des campagnes de tests, de créer ou d'extraire si nécessaire les jeux de données utiles aux tests. Il pourra également être intégré à une équipe de beta-testeurs.

Analyste de tests (Bac+4/5)

La diversité des systèmes, informatique embarquée, systèmes d'information, et diversité des domaines fonctionnels, diversité des processus de tests des entreprises, font qu'un haut niveau de compréhension est nécessaire pour concevoir les tests. En SSII, l'analyste de tests devra s'adapter aux organisations  dans lesquelles il est envoyé en mission. En interne dans une DSI, il sera une personne d'expérience. En plus de sa compétence dans le domaine fonctionnel, il est formé aux techniques de conception, aux outils de gestion, au processus de tests.

Analyste technique de tests (Bac+4/5)

L'analyste technique de tests procède aux expressions de besoin spécifiques à  son périmètre (domaines non fonctionnels ou nécessitant une technicité forte). Il prend en charge les tests liés aux caractéristiques d'interopérabilité SI, de performance, de sécurité, l'automatisation des tests de non régression, l'analyse statique de code. Pour ces derniers, il en définit 'approche de tests, spécifie les tests, peut réaliser les tests suivant leur technicité et analyse les résultats des tests.

Gestionnaire d'environnements de tests

La richesse des outils liés au test a créé ce profil. Aguerri au POC (preuve de concept), il met en place l'outillage adéquat dans l'organisation. Certaines SSII se sont même spécialisées dans ce métier technique. C'est lui qui préparera les scripts permettant de générer des rapports sur l'avancement des tests ou les anomalies. Egalement, il choisira l'automate de tests, l'outil d'extraction de bases de données, le gestionnaire d'anomalies, de gestion des exigences.

Consultant tests et consultant senior

Indépendant ou en SSII, le consultant tests intervient dans le cadre de projets au forfait ou en régie. Il peut travailler chez le client ou dans les locaux d'un centre de tests d'une SSII. Habitué à s'adapter, il fait bénéficier le client de sa connaissance de l'industrialisation de la qualité logicielle et participe ainsi au processus d'amélioration continue du client. Au fur et à
mesure de sa montée en compétence, dans différentes organisations, le consultant devient sénior au bout de 5 ans d'exercice. Il est alors amené à auditer les processus de l'entreprise, à proposer des axes d'amélioration, à prodiguer des formations, à répondre à des appels d'offre.

Chef de projet de tests

Le gestionnaire de tests, ou manager de tests ou chef de projet de tests, organise les tests pour un ou plusieurs projets. Il manage opérationnellement avec plus ou moins de responsabilités hiérarchiques une équipe de testeurs, analystes de tests, administrateur de plateforme de tests. Il rédige la stratégie de tests (Planification des tests, cadrage des tests) et suit les phases de préparation et d'exécution des tests. Il coordonne l'activité de son équipe, décide de l'automatisation de certains
tests. Il suit les indicateurs  et informe l'entreprise de l'avancement et de la qualité des systèmes en tests. Il participe aux comités directeurs des projets et y apporte la vision du test. Le gestionnaire de tests peut être un consultant senior. Dans les grandes organisations, il peut avoir pour fonction d'organiser les tests pour une version complète du système d'information et coordonner la mise à disposition des environnements de tests, de l'exécution des tests en fonction des adhérences rencontrées entre les projets.

Responsable Méthodes et Processus de tests

Son activité est principalement interne à l'organisation dans laquelle il travaille. Le plus souvent salarié de l'entreprise, il peut être parfois un consultant. Avec une vision à long terme, il met en place la politique de tests de l'entreprise. Il dirige l'amélioration continue, veille au respect des procédures mises en place en conformité avec le système de management Qualité de l'entreprise. Il organise les processus de tests dans les organisations multi-projets multi-domaines, dont la mise à disposition d'environnements de tests, la traçabilité entre la cartographie métier et les exigences couverts par les tests. Dans certains cas, il est responsable du suivi des anomalies détectées en production et vise par l'amélioration des processus de fabrication logicielle à en diminuer le nombre et les impacts.

Source : CFTL